Kadhafi pour des ministères africains sur la Défense et la Diplomatie

Tripoli- Libye (PANA) -- Le guide libyen Mouammar Kadhafi a indiqué que le gouvernement fédéral africain devrait nécessairement comprendre les ministères des Affaires étrangères, de la Défense et du Commerce extérieur.
Dans un discours prononcé mardi à Tripoli devant la presse internationale, le leader Kadhafi a soutenu que: "toute formation excluant ces trois portesfeuilles n'est qu'une duperie des populations africaines".
Il a indiqué qu'un seul ministère africain de la Défense permettrait de superviser le Conseil africain de sécurité, les forces africaines de réserve, le système d'alerte précoce et d'appliquer l'Acte constitutif de l'Union africaine en matière d'intervention dans les pays africains en proie à l'insécurité ou à une agression extérieure.
L'importance de l'existence d'un ministère fédéral pour les Affaires étrangères serait de représenter tout le continent dans les négociations avec les autres grands espaces tels que les Etats-Unis et l'Union européenne, alors qu'un seul ministre africain pour le Commerce extérieur devrait donner un poids à l'Afrique dans les négociations économiques, notamment en matière d'importation et d'exportation.
Le leader libyen a par ailleurs précisé que le président ougandais, Yoweri Museveni, qui dirige la Commission présidentielle chargée d'élaborer une conception relative à la formation du gouvernement fédéral africain, l'avait informé, il y a deux jours, que le gouvernement fédéral africain devrait compter les ministères de la Défense, des Affaires étrangères, du Commerce extérieur, de l'Energie et des Transports et Voies ferrées.
Il a aussi approuvé la proposition du président sénégalais, Abdoulaye Wade, d'aller vers un gouvernement fédéral africain, composé de 17 ministères, dont l'Enseignement, la Santé, l'Agriculture et autres.

30 janvier 2008 13:19:00




xhtml CSS