Kadhafi ouvre le 13ème sommet de l'UA

Syrte- Libye (PANA) -- Le guide libyen, Mouammar Kadhafi, président en exercice de l'Union africaine (UA) a ouvert, mercredi à Syrte, dans le centre de la Libye, les travaux du 13ème sommet de l'organisation panafricaine en présence de la majorité des chefs d'Etat et de gouvernement africains, ainsi que de représentants d'autres régions du monde, notamment le président du Brésil, Lula da Silva.
Dans son discours, le guide libyen a rendu hommage à tous ceux qui ont accordé un intérêt aux questions africaines, aidé le continent à sortir de l'arriération pour réaliser le progrès et à se débarrasser des divers conflits et agi dans le but de mobiliser les efforts du continent en vue de faire face à tous les problèmes qui entravent sa marche en avant.
Il a salué les représentants des pays des Caraïbes venus à Syrte pour prendre part aux travaux du 13ème sommet de l'UA et affirmé que ces pays sont en réalité des pays africains mais ils se trouvent aux Caraïbes et souhaité qu'ils deviennent un jour observateurs et pourquoi pas membres de l'UA en allusion à l'appartenance de ces îles des Caraïbes au continent africain, étant donné que ces habitants sont Africains.
Il a ajouté que les délégués de ces pays sont venus pour participer à la cérémonie d'ouverture du sommet africain afin de prouver que l'Afrique a des prolongements aux Caraïbes et signalé que ces pays constitueront une passerelle de contact et une courroie de transmission entre l'Afrique et l'Amérique Latine.
Le leader libyen a précisé que ce contact entre l'Afrique et l'Amérique Latine encourage à établir une alliance entre le continent africain, l'Amérique du Sud et les pays des Caraïbes et la création du SATO en parallèle à l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) et précisé que cette question sera discutée au cours du prochain sommet Afrique/Amérique Latine au Venezuela.
Tout en expliquant que la date de cette rencontre n'a pas encore été fixée, il a fait part de la disponibilité de tous les Africains à y participer, exprimant l'espoir que ce rendez-vous se tiendra après le mois de Ramadan, mois de jeûne chez les musulmans, c'est-à-dire après le 23 septembre où il est prévu que le président de l'UA fasse un discours devant l'Assemblée générale des Nations unies.
Le guide Kadhafi s'est également félicité de la volonté et du désir des Arabes non-Africains d'Asie d'adhérer à l'UA et de se rapprocher de l'UA qui abrite les deux tiers des Arabes, soulignant que l'avenir se trouve dans la création d'un seul espace arabo-africain ou peut- être une union arabo-africaine.

01 juillet 2009 17:16:00




xhtml CSS