Kadhafi loue la marche vers les Etats-Unis d'Afrique

Kampala- Ouganda (PANA) -- Le guide Mouammar Kadhafi a estimé mardi à Kampala, en Ouganda, que le continent s'est engagé sur la bonne voie qui aboutira en définitive à la construction des Etats-Unis d'Afrique.
S'exprimant au cours de la séance de clôture du 15ème sommet de l'Union africaine (UA) au nom des milliers de royaumes africains traditionnels, de ses rois et émirs qui se sont réunis le 9 septembre 2008 et l'ont désigné leur roi traditionnel, il a ajouté que les pays d'Afrique se rapprochent année après année entre eux et que le continent s'unit et s'intègre, car "notre destin en tant qu'Africains est, en définitive, l'unité et les Etats-Unis d'Afrique".
Le guide Kadhafi a affirmé que l'Afrique, malgré la conjoncture qui la tire en arrière et alourdit ses pas, deviendra comme les Etats-Unis et l'Europe et détiendra un jour des missiles transcontinentaux, des porte-avions, des flottes et possédera une monnaie unique forte à l'instar du dollar ou de l'euro.
Il a précisé que les Africains ont des potentialités et la volonté, affirmant toutefois que c'est la réalité qui les tire en arrière et pèse sur leurs pas.
Le leader libyen a indiqué que malgré cette réalité, les Africains sont animés par la volonté génération après génération d'atteindre les objectifs tracés pour réaliser le rêve de leurs populations.
Il a évoqué le sommet arabo-africain qui se tiendra en octobre prochain en Libye.
"Nous vous attendons dans votre pays la Libye pour rencontrer vos frères arabes lors du sommet arabo-africain", a déclaré le guide Kadhafi.
Il a soutenu que les deux tiers des Arabes sont des Africains, exhortant à œuvrer pour que le tiers arabe restant rejoint les deux tiers afin de créer l'Union arabo-africaine et qu'on tire profit des capitaux arabes, du pétrole et du gaz arabes.
Le guide Kadhafi a également signalé que le continent africain, représenté par l'UA, rencontrera le continent européen incarné par l'Union européenne (UE) en Libye au cours du mois de novembre 2010.
Il a réitéré la nécessité de préserver la place du continent africain qu'il a commencé à recouvrer avec mérite sur la scène internationale.

27 juillet 2010 18:43:00




xhtml CSS