Kadhafi juge "inadéquat" le thème du sommet de l'Union africaine

Tripoli- Libye (PANA) -- En l'absence d'un gouvernement fédéral pour le réaliser, le thème "développement industriel de l'Afrique" choisi comme point central de l'ordre du jour du sommet de l'Union africaine, qui s'ouvre jeudi à Addis-Abeba, en Ethiopie, est "inadéquat", a estimé, mardi soir, le colonel Mouammar Kadhafi.
"Nous avons pris tellement de décisions comme celles de lever les barrières douanières, d'ouvrir les frontières, de la nécessité de la libre circulation, de l'unification de ceci ou de cela, mais sans créer les instruments exécutifs devant œuvrer à leur application au quotidien", a dit, sur le ton de l'ironie, le leader libyen, dans un discours prononcé à Tripoli devant la presse internationale.
Pour lui, l'Afrique en est actuellement à la phase de construction de son unité et de création des instruments qui réaliseront l'agriculture, l'industrie, les routes, l'infrastructure de base, la défense et la sécurité.
"Il faut d'abord créer les institutions financières avant de parler de toute question relative aux finances, créer un ministère de la Défense avant de parler des dispositions de défense et créer un ministère de l'Industrie avant d'évoquer le développement industriel qui est très important pour l'Afrique", a martelé le guide de la Révolution libyenne, qui a souligné avec insistance: "le développement industriel (de l'Afrique) suppose d'abord l'existence d'un ministère fédéral pour son exécution".

30 janvier 2008 15:47:00




xhtml CSS