Kadhafi invite Obama à mettre fin à la "dictature militaire" des USA

Addis-Abeba- Ethiopie (PANA) -- Le guide libyen Mouammar Kadhafi a invité au cours d'une conférence de presse, dimanche à Addis-Abeba, en marge du 14ème sommet de l'Union africaine, le président américain Barack Obama à "libérer les Etats-Unis de l'étiquette de gendarme du monde".
Déplorant les guerres et autres conflits "alimentés" par les Etats- Unis dans certaines régions du monde, le leader libyen a exprimé sa volonté de soutenir le président américain Barack Obama dans sa "malchance de gouverner une Amérique qui se débat dans de graves problèmes engendrés par l'ancienne administration républicaine".
Il a estimé que le président Obama, "malgré les projets progressistes qu'il a proposés et son action en vue de libérer l'Amérique de l'étiquette de tuteur et gendarme du monde, a hérité malheureusement de batailles qui n'étaient pas nécessaires ni dans l'intérêt du peuple américain ni du monde".
Le guide Kadhafi a qualifié ces batailles d'injustes, de perdues d'avance et d'échecs, en citant la guerre en Irak, en Afghanistan et en Palestine.
"La guerre contre l'Irak et en Afghanistan n'a rien rapporté à l'Amérique et de ce fait, ce sont des guerres perdues depuis leur début.
L'Amérique se débat aujourd'hui dans le marécage irakien et elle est égarée dans les montagnes afghanes et n'a réalisé aucun de ses objectifs et cela représente des situations très difficiles héritées par le président Barack Obama", a déclaré le guide Kadhafi, qui a, au cours de ses propos, qualifié Obama de "mon fils" à diverses reprises.
Le leader Mouammar Kadhafi a évoqué les objectifs de la stratégie de guerre américaine contre l'Irak et dans la région du Moyen-Orient et affirmé qu'elle visait à contrer la Russie en la cernant par le Sud.
"De ce fait, cette stratégie ne diffère guère des objectifs d'Hitler au cours de la Seconde guerre mondiale durant laquelle il a planifié pour encercler l'ancienne Union soviétique à partir du Sud en parallèle avec son blocus à partir du Nord à travers l'avancement par le biais des pays scandinaves", a-t-il ajouté.
Le guide Mouammar Kadhafi a vigoureusement critiqué la politique de deux poids deux mesures des Etats-Unis sur les questions des droits de l'Homme, de la démocratie et des libertés et rappelé, à ce propos, les dérives de l'armée américaine à Guantanamo.
Le leader Kadhafi a enfin formulé l'espoir que le président Obama puisse mettre en oeuvre son plan de retrait de l'armée américaine de l'Irak et de l'Afghanistan.

01 février 2010 15:46:00




xhtml CSS