Kadhafi dénonce le refus de son projet d'un fonds pétrolier

Tripoli- Libye (PANA) -- Le colonel Mouammar Kadhafi a accusé, mardi soir à Tripoli, les pays africains affectés par la hausse du prix du pétrole d'avoir refusé son offre de créer un fonds alimenté par les Etats pétroliers du continent destiné à les aider à faire face à la flambée des prix du brut.
"Nous avons fait cette proposition en tant que pays producteur de pétrole et de gaz.
Mais si celui que tu veux aider ne désire pas tendre sa main pour coopérer, à qui incombe la faute?", s'est-il demandé, dans un discours prononcé à la veille de l'ouverture, jeudi, du sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba, en Ethiopie.
Le leader libyen a précisé que le fonds devait être alimenté par les pays du continent exportateurs de pétrole, à savoir la Libye, l'Algérie, l'Angola et le Nigeria et qu'il avait présenté la proposition de sa création devant les sommets de l'UA d'Addis- Abeba, puis de Banjul, en Gambie.

30 janvier 2008 14:15:00




xhtml CSS