Kadhafi demande à l'UA de prendre exemple sur l'UE

Tripoli- Libye (PANA) -- Le guide libyen Mouammar Kadhafi, comparant l'unité africaine à celle du Vieux continent, a affirmé que les Européens sont sérieux, enthousiastes et organisés dans leur vie et dans la construction de leur continent, alors que "Nous Africains ne disposons pas de cette volonté ni de cette unité.
Le leader libyen a évoqué mardi à Tripoli dans une intervention devant la presse internationale le dernier sommet Europe-Afrique à Lisbonne (Portugal) du 8 et 9 décembre 2007, ajoutant que "nous (les Africains) sommes allés à ce sommet, faibles et dispersés, sous le slogan "l'Afrique sans contenu".
Le colonel Kadhafi a rappelé les atouts de l'Europe qui dispose d'une monnaie unique, d'une seule Banque centrale, d'une seule armée l'Euroforce et d'un seul visa Schengen.
Selon le leader libyen, les Africains sont apparus à Lisbonne comme des nains et les Européens comme des géants.
"Nous, Africains, sommes apparus à ce sommet comme des mendiants devant les Européens qui nous ont blâmé et injurié".
Le guide Kadhafi a, à ce propos, évoqué les réprimandes adressées par la chancelière allemande, Angela Merkel à l'Afrique et au Zimbabwe à la place de la Grande Bretagne qui ne s'est pas exprimée à ce sommet et les attaques des pays scandinaves contre le Zimbabwe en soutien à l'Allemagne, malgré l'absence de problème entre le Zimbabwe et la Scandinavie.
Le leader Mouammar Kadhafi a affirmé qu'il n'existe pas de souveraineté pour tout pays africain, tant que chaque petit pays fait face individuellement aux géants et précisé, à ce sujet, que "dans le problème des infirmières bulgares que tout le monde connaît, nous (la Libye) n'avons pas eu affaire du tout à la Bulgarie mais à l'Union européenne (UE).
C'est elle qui était notre interlocutrice, vu que l'UE considère les Bulgares comme des citoyens européens.
C'est, Bruxelles, la capitale européenne, qui s'est chargée de tout".
Le guide Kadhafi s'est demandé pourquoi l'Union africaine (UA) n'a pas dit que les enfants qui ont été kidnappés du Tchad et préparés pour la vente en Europe, sont des citoyens africains qui appartiennent à l'Afrique toute entière et non pas seulement au Tchad ? Il a déploré que le Tchad se soit chargé seul de l'affaire de ces enfants, alors que pour les Bulgares ce n'est pas leur pays mais toute l'UE qui s'en est chargée.
Il s'est interrogé "dans ce cas, qui dispose d'une souveraineté ? C'est la Bulgarie qui fait partie d'une entité forte.
Alors qu'en Afrique lorsqu'on leur dit, unissez-vous, ils (les dirigeants) disent que l'unité touche à la souveraineté.
Est-ce que l'Africain a aujourd'hui une souveraineté ? Quelle souveraineté pour la Libye ou le Tchad ou tout autre pays parmi les petits pays africains, tant que chaque pays fait face individuellement aux géants ?".
Le leader libyen a signalé qu'il croyait que les Africains allaient revenir de Lisbonne (Portugal) avec le sentiment d'avoir été touchés, provoqués et animés plus que jamais de la volonté de construire l'Afrique unifiée comme l'Europe Il a fait part de son espoir que les chefs d'Etat africains viennent au sommet d'Addis-Abeba, prévu du 1er au 3 septembre, avec un nouvel esprit après avoir constaté à Lisbonne comment l'Union fait la force.

30 janvier 2008 20:16:00




xhtml CSS