Journée de la femme africaine: appel à lutter contre les mentalités révolues

Alger Algérie (PANA) -  Le ministre algérien de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mounia Meslem, a estimé, dimanche à Alger, que la situation de la femme africaine nécessite de ''continuer à lutter pacifiquement contre les mentalités révolues''.

Dans une allocution à l'occasion de la célébration de la Journée de la femme africaine, le 31 juillet de chaque année, Mme Meslem a estimé que: ''des mentalités révolues et sclérosées enferment la femme africaine dans le carcan de l'analphabétisme, la privent de ses droits et de sa jeunesse à cause du mariage précoce dont elle pâtit''.

Lors de la cérémonie, à laquelle a assisté le ministre algérien de la Culture, Azzedine Mihoubi, ainsi que des représentants du corps diplomatique accrédité en Algérie et de la Société civile, Mme Meslem a rappelé les engagements inscrits au titre des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) des Nations unies, notamment en ce qui concerne l'amélioration des lois visant à créer des opportunités économiques au profit des femmes.

L'Union africaine a retenu le thème ''Les femmes distinguées sur la scène africaine dans les différents domaines'' pour célébrer, en 2016, la Journée de la femme africaine, rappelle-t-on.

À cet égard, un hommage a été rendu à l'artiste Myriam Makeba surnommée ''Mama Africa''.
L'occasion a aussi été saisie pour l'organisation d'une exposition sur l'artisanat et l'entrepreneuriat féminin.
-0- PANA AD/IN/BEH/IBA 01août2016

01 août 2016 13:33:29




xhtml CSS