Jeux de la Francophonie 2010: Malabo sollicite l'appui de Kinshasa

Kinshasa- RD Congo (PANA) -- Le Premier ministre congolais, Adolphe Muzito, s'est entretenu, mardi, avec le secrétaire d'Etat à la Jeunesse et aux Sports de la Guinée équatoriale, Ruslay Oblang Msue, venu solliciter l'appui de la RDC à la candidature de son pays pour l'organisation des 7èmes Jeux de la Francophonie 2010, face à la France également candidate.
Le ministre équato-guinéen, qui s'est dit satisfait de la compréhension du chef du gouvernement congolais, a motivé sa demande au motif que la RDC est le deuxième grand Etat francophone au monde au point de vue démographique, après la France.
De plus, a-t-il noté, ce soutien attendu va renforcer la coopération déjà existante entre les deux pays.
Il a précisé à ce sujet que dans un proche avenir, cette coopération sera marquée par les échanges entre Malabo et Kinshasa sur le plan notamment des sports et de la musique.
Par ailleurs, l'émissaire du chef de l'Etat Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a assuré que son pays dispose des infrastructures de permier niveau, prêtes à abriter le grand événement, précisant à ce propos que la Guinée équatoriale co-organise, avec le Gabon, le tournoi final de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), en 2012.
Pour sa part, le ministre congolais des Sports, Patrick Sulubika, qui a conduit son homologue auprès du Premier ministre Muzito, a évoqué trois raisons qui militent en faveur du soutien à Malabo, à savoir l'appartenance de la Guinée équatoriale à la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) dont la RDC est membre, le choix, par cette ancienne colonie espagnole, du français comme langue officielle et les retombées économiques dont bénéficiera ce pays frère, en marge de cette fête.

28 octobre 2009 10:50:00




xhtml CSS