Hausse du nombre des malades du SIDA en Libye depuis 2011, selon l'OMS

Genève, Suisse (PANA) - L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé mardi avoir livré à la Libye en fin décembre dernier des anti-rétroviraux en faveur de 450 malades pour le traitement du virus du SIDA et ďautres maladies infectieuses.

Le communiqué de l'OMS publié par le Centre ďinformation des Nations unies souligne la hausse du taux de prévalence du VIH/SIDA en Libye depuis les événements de 2011.

Une évaluation faite par l'organisation dans le pays montre une dégradation générale des services offerts dans le domaine de la santé, y compris l'achat des médicaments et leur distribution.

Le déficit aigu des anti-rétroviraux menace la vie de nombreux malades du SIDA dont le nombre a atteint, en 2016, en Libye 6.330 dont 10 adolescents morts à cause du manque de médicaments, a indiqué l'OMS.

Les malades sont contraints de diminuer les doses, ce qui a provoqué la hausse des cas mortels, a encore déploré l'organisation.

Elle a exhorté les donateurs à offrir 1,2 million de dollars pour assurer la disponibilité des anti-rétroviraux pendant une année.
-0- PANA AD/IN/JSG/IBA 04jan2017

04 january 2017 00:00:03




xhtml CSS