Guillaume Soro continue à réclamer le départ de Laurent Gbagbo et appelle à la désobéissance en Côte d'Ivoire

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) - Le Premier ministre d'Alassane Ouattara, Guillaume Soro, ne veut plus entendre parler de Laurent Gbagbo et a à nouveau réclamé son départ de la tête de la Côte d'Ivoire, lors d'un point de presse mardi à Abidjan.

Guillaume Soro a notamment dénoncé des exécutions sommaires, des viols, des disparitions et toutes sortes d’atrocités contre les partisans d'Alassane Ouattara dont, selon lui, serait responsable le camp de Laurent Gbagbo.

Il a demandé "au brave et fier peuple ivoirien, dans les campements, villages et villes de s'organiser, de se mobiliser et de manifester par tous les moyens jusqu'au départ de Laurent Gbagbo du pouvoir".

Guillaume Soro a également appelé tous les Ivoiriens à la désobéissance "au gouvernement factice de Laurent Gbagbo".

Il a en outre invité la communauté internationale à prendre ses responsabilités devant toutes les atrocités commises par le camp de Gbagbo.

"Quand est-ce que la communauté internationale se convaincra-t-elle qu'une folie meurtrière est en cours en Côte d'Ivoire ?", s’est interrogé notamment Guillaume Soro.

La Côte d’Ivoire est plongée dans une crise profonde depuis le second tour de l'élection présidentielle dont Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo se réclament chacun vainqueur.
-0- PANA GB/JSG/IBA 22déc2010

22 décembre 2010 09:12:56




xhtml CSS