Gambie : le directeur d'Article 19 demande la poursuite de l'ex-Président Jammeh

Banjul, Gambie (PANA) - Le Directeur d'Article 19, Thomas Hughes, a exhorté le nouveau gouvernement en Gambie à prendre une mesure audacieuse pour s'assurer que l'ancien président, Yahya Jammeh, puisse faire face à la Cour pénale internationale (Cpi) pour ses crimes contre l'humanité.  

L'organisation de défense des droits de l'homme britannique, qui met l'accent sur la défense et la promotion de la liberté d'expression et de la liberté d'information dans le monde entier, a également insisté sur le fait qu'il doit y avoir un processus de réconciliation et une justice pour les victimes du régime brutal de Jammeh.

Vendredi, dans une interview exclusive avec la PANA, Hughes a déclaré que le règne de 22 ans de Jammeh était terrible et qu'il fallait qu'il rende compte de ses actions.

M. Hughes s'est rendu en visite en Gambie pour rencontrer le Président Adama Barrow, à qui il a demandé d'examiner la réforme ou l'abrogation des lois visant à étouffer la liberté d'expression, notamment la Loi sur l'information et les communications, la Loi sur les journaux et le Code pénal amendé qui augmentent les sanctions pour sédition, diffamation, désordre public et fausses informations.

Hughes a déclaré à la PANA que lors de sa visite, il a rencontré des communautés locales, des membres de la société civile et du gouvernement, et a discuté de questions très diverses sur la liberté d'expression et les droits de l'homme.

Il a déclaré qu'Article 19 prévoit de promouvoir la liberté d'expression qui met l'accent sur les droits de l'homme. L'organisation préconise également un cadre juridique qui aidera les journalistes gambiens à avoir facilement accès à l'information à tous les niveaux.

«Article 19 collaborera avec le comité des médias et les maisons de presse, y compris les organisations non gouvernementales et les jeunes, afin de promouvoir la démocratie et le développement des droits de l'homme dans le pays», a-t-il déclaré.

«Pour reconstruire le pays, le système des droits de l'homme est laissé au peuple de Gambie. Article 19 va tenter d'aider les Gambiens au développement des droits de l'homme dans le pays", a-t-il dit.
-0- PANA MSS/AR/MTA/BEH/SOC 10fév2017

10 février 2017 18:22:35




xhtml CSS