Gambie : défection de deux généraux proches de M. Jammeh

Banjul, Gambie (PANA) – Deux ex-généraux de l'armée qui avaient pris la fuite avec l'ancien dictateur Yahya Jammeh, sont rentrés d'exil après avoir eu des relations difficiles avec lui en Guinée équatoriale, a rapporté la PANA, lundi, en citant Masannah Kinteh, chef d'état-major de la Défense (CDS, en anglais).

M. Kinteh a déclaré lors d'une conférence de presse à Kotu, à 09 km de la capitale, Banjul, que les généraux Ansumana Tamba et Umpa Mendy sont rentrés au pays en passant la frontière incognito.

Ils ont, par la suite, été arrêtés chez eux par les autorités gambiennes deux jours après leur arrivée et ils collaborent actuellement à l'enquête de l'armée.

Selon M. Kinteh, le retour des généraux constitue une infraction à la sécurité aéroportuaire.

"Nous avons reconnu cette faille au Conseil national de sécurité et pris l'entière responsabilité en tant que conseil de l'ignorance du retour de ces personnes à haut risque et de la manière dont ils ont été accueillis à leur arrivée", a-t-il affirmé.

Selon M. Kinteh, une enquête indépendante a été ouverte par le gouvernement sur "cette grave défaillance de sécurité" et les solutions à mettre en oeuvre pour éviter qu'elle ne se reproduise".

"En ce qui concerne l'armée, ces deux généraux sont pour le moment présumés déserteurs après avoir quitté les rangs depuis plus d'un an. Nous allons également communiquer à la presse le résultat des investigations une fois qu'elles seront achevées", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, la presse gambienne s'est fait l'écho récemment d'un manque de confiance des autorités en l'armée nationale.

L'armée a subi de nombreuses ingérences politiques sous la dictature et certains analystes croient que M. Jammeh a toujours une forte influence sur ce corps.

Pourtant M. Kinteh a soutenu que les relations de l'armée avec le président ne peuvent être que meilleures.

"Sincèrement, en tant que pays, nous sommes passés par une transition difficile... J'ai la responsabilité de garder en contact l'armée et le président et c'est ce que nous faisons et bientôt vous verrez un changement en ce sens", a promis M. Kinteh.

"Le président est le commandant en chef des forces armées et c'est une responsabilité que nous gérons avec efficacité... Pourquoi pensez-vous que les forces armées s'occupent de tout avec tact et sans problème interne ?"
-0- PANA MLJ/VAO/FJG/IS/IBA 05févr2018

05 février 2018 16:08:45




xhtml CSS