Gambie : Une militante de la question genre prône de meilleures politiques et la création d'emplois

Banjul, Gambie (PANA) – Une militante gambienne pour le genre, Amie Sillah, a exhorté le nouveau gouvernement du président Adama Barrow à changer les mauvaises politiques de l'ex-président Yahya Jammeh et à développer l'économie pour promouvoir l'emploi et le développement, surtout pour les jeunes.

Amie Sillah a déclaré au cours d'une interview qu'elle a accordée mercredi à la PANA, que le gouvernement devrait agir vite pour accélérer l'amélioration de la gestion du pays qui pose un réel problème depuis l'indépendance.

Le taux de chômage des jeunes en Gambie,rappelle-t-on, est actuellement de 16,68%.

Sillah a indiqué que le gouvernement ne devrait pas dépendre uniquement des impôts comme sources de revenus, mais devrait les diversifier et investir dans l'agriculture, la santé et l'éducation qui sont les secteurs clés de la croissance et du développement.

Elle a affirmé que la première et la deuxième république ne pouvaient pas répondre aux attentes des populations à cause de la mauvaise gouvernance, et cette même tendance semble refaire surface.

“La force productive de la Gambie n'est pas exploitée, alors qu'elle devrait l'être pour notre intérêt. Nous pouvons générer des emplois si nous changeons les politiques. Nous avons tous un rôle à jouer, mais celui du gouvernement est beaucoup plus important parce qu'il représente le peuple".

"Le peuple a besoin d'éducation. L'éducation civique devrait être donnée au peuple. Il devrait savoir pour qui voter à l'avenir. Il doit voter pour des gens de qualité, pour des programmes. Son vote ne devrait pas se fonder sur l'amitié, les relations, l'appartenance ethnique ou la religion. Nous devons voter utilement”, a-t-elle conclu.
-0- PANA MSS/AR/ASA/IS/SOC 19juil2017

19 juillet 2017 23:06:43




xhtml CSS