Francophonie: le candidat mauricien Jean-Claude de l’Estrac axe son projet sur l’industrialisation

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) – Le candidat mauricien au poste de Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Jean-Claude de l’Estrac, qui a achevé vendredi sa tournée en Côte d’Ivoire, a axé son projet de candidature sur une Afrique productrice et industrialisée, pourvoyeuse d'emplois pour la jeunesse.

Au cours de son séjour en Côte d’Ivoire débuté mercredi, M. de l'Estrac a échangé avec le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman, à qui il a présenté dans son projet de candidature, une dimension économique, en plus des dimensions culturelle et politique.

Il a été aussi reçu par le Secrétaire général adjoint du ministère ivoirien des Affaires étrangères, Ly Djérou, et l‘ancien chef de la diplomatie ivoirienne, Amara Essy, qui lui a marqué son soutien.
M. de l’Estrac poursuit sa tournée au Bénin, puis au Gabon.

En novembre prochain à Dakar, M. de l’Estrac sera en compétition avec d’autres candidats en lice pour succéder au Sénégalais, Abdou Diouf au poste de Secrétaire général de l’OIF. Ce sont le Gabonais, Jean Ping, le Burundais, Pierre Buyoya, le Malien, Dioncounda Traoré, le Congolais, Henri Lopès, la Canadienne, Michaëlle Jean, le Togolais, Edem Kodjo et le Libanais, Michel Sleiman.

-0- PANA BAL/IS/SOC 16août2014

16 août 2014 14:58:13




xhtml CSS