France : Un étudiant béninois lauréat du Prix de l’AUF de l’éloquence

Paris, France (PANA) – L’étudiant Boris Brice Legba a remporté le Prix AUF à l’issue de la finale du concours international d’éloquence organisé, le 28 mai au Panthéon par l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, en partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), a appris, mercredi, la PANA à Paris.

Boris Brice Legba, étudiant en deuxième année de thèse en biochimie, microbiologie et pharmacologie à l’Université d’Abomey-Calavi au Bénin, dont la victoire lui offre un séjour culturel et académique à Paris en 2019, a défendu la version affirmative face à un défenseur de la version négative de son sujet «La plume plutôt que le pavé» qui lui a été attribué par un tirage au sort.

Sur les huit finalistes du concours, deux autres candidats étaient issus d’universités africaines membres de l’AUF: Sidoine Dako, étudiant en deuxième année de licence de sciences agronomiques à l’Université d’Abomey-Calavi et Charbaunier Itsissa, étudiant en première année de master de droit privé à l’Université Marien N'gouabi au Congo.

Ce concours s’est inscrit dans le cadre du festival «Quartier du livre 2018» organisé par la Mairie du Vème Arrondissement de Paris, dont l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l’AUF sont partenaires.

Pour cette première édition internationale, c’est le continent africain qui était à l’honneur avec la participation initiale de 16 candidats, issus de 9 universités africaines et autant de pays.

Les premiers duels internationaux avaient ainsi opposé, le 5 mai 2018, 16 étudiants de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne à 16 étudiants issus d’universités africaines, membres de l’AUF et partenaires de Paris 1.

Six candidats africains et 10 candidats de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne s’étaient alors qualifiés pour la demi-finale du concours international d’éloquence du 23 mai à l’issue de laquelle huit candidats ont été retenus pour la dernière étape. L’ouverture internationale du concours a permis la sélection de trois étudiants issus d’universités africaines.

L’Agence universitaire de la Francophonie, association mondiale d’universités francophones créée il y a plus de 50 ans regroupant près de 850 établissements universitaires sur les cinq continents dans plus de cent pays, a pour mission de promouvoir une Francophonie universitaire dynamique impliquée dans le développement économique et social des sociétés.
-0- PANA BM/IS/IBA 30mai2018

30 mai 2018 13:16:14




xhtml CSS