Forum New African Women pour honorer des femmes valeureuses à Londres

Dar es Salaam, Tanzanie (PANA) – Les femmes africaines qui ont accompli des réalisations notables dans leurs pays et leurs communautés seront honorées au cours d'un dîner de gala, le 10 mars à Londres, deux jours après la Journée internationale de la femme (JIF), a annoncé l'organisateur de cet événement, le magazine New African Woman.

Cette cérémonie va marquer la première édition des New African Woman Forum (NAWF) Awards, décernés dans 11 catégories : Affaires, Politique et Fonctions officielles, Education, Science, Technologie et Innovation, Finances et Banque Presse, Sports Arts et Culture, Société civile, Etoile montante et Nouvelle Femme Africaine de l'Année.

Plus de 60 femmes remarquables qui ont apporté des contributions importantes dans leurs domaines respectifs ont été nominées pour ces récompenses, mais les récipiendaires, élues par les lecteurs du magazine New African Woman, seront annoncées lors de la cérémonie de remise des prix jeudi.

Le thème de la JIF de cette année est : "La parité en 2030: Avancer plus vite vers l'égalité des sexes".

La présidente du jury du NAWF, Leila Ben Hassen, a déclaré que ce thème de la journée internationale de la femme est un appel à l'action pour la parité afin de réduire l'écart entre les sexes qui s'inscrit tout à fait dans le cadre du thème du Forum de NAW, organisé pour célébrer l'excellence et le leadership féminins sur le continent.

"Le Forum de New African Woman réunit plus de 150 leaders du monde des affaires, universitaire et de la société civile, ainsi que des décideurs clés des secteurs public et privé. Il est également une plateforme unique pour se rencontrer, s'associer et partager les exemples de réussite, les expériences et les défis des Femmes Africaines qui changent la donne sur le continent", a-t-elle déclaré. "Mes co-jurés et moi-même sommes impatients d'en apprendre davantage sur ces incroyables femmes d'Afrique et de désigner les récipiendaires de cette année".

Le jury de cette année comprend Leila Ben Hassen, directrice générale d'IC Publications; Gina Jane Jere, rédactrice en chef de New African Woman; Onike Nicol-Houra, Directrice chargée du Développement à la Banque africaine de développement (BAD); Amadou Mahtar Ba, co-fondateur et président exécutif d'All Africa Global Media et membre du Panel de Haut Niveau du Secrétaire Général des Nations Unies sur l'autonomisation économique des femmes et le Dr. Nkosana Moyo, président exécutif du Mandela Institute for Development Studies (MINDS).

New African Woman a annoncé le lancement de la première édition du New African Woman Forum comme une plateforme unique pour discuter des problèmes majeurs qui entravent la croissance du continent.

L'objectif est de trouver des solutions et stratégies innovantes pour permettre une croissance transformatrice en Afrique.

Le Forum va réunir des chefs d'entreprise, des universitaires et des responsables de la société civile, ainsi que des décideurs clés des secteurs privé et public.

Ses thèmes seront axés sur les réalités de la société africaine, tout en tirant profit des perspectives des Nouvelles Femmes Africaines qui n'ont pas encore été mises en lumière ou mises en valeur dans les analyses ou processus stratégiques actuels.

A travers des discussions interactives et des contributions d'experts, les participants vont tirer les leçons des expériences positives, tout en élaborant les outils et mesures pour faire de l'agenda 2063 de l'Union africaine, une réalité.  
-0- PANA AR/FJG/IS/SOC 04mars2016

04 mars 2016 17:49:02




xhtml CSS