Formation d'une commission d'enquête sur l'attaque à la roquette contre l'aéroport de Maitigua à Tripoli

Tripoli, Libye (PANA) - Le Président du Conseil présidentiel du gouvernement d'union nationale, Fayez Al-Sarraj, a condamné l'attaque contre l'aéroport Maitiga et les tirs aveugles de missiles, mettant ainsi en danger la vie des civils et causant des dommages aux installations de l'Etat.

Annonçant la formation d'un commission d'enquête, M. Al-Sarraj a fait assumer la responsabilité de ces actes à des groupes armés qui seront poursuivis en justice pénale et aux niveaux national et international, a annoncé le porte-parole officiel du président du Conseil présidentiel, Mohamed Al-Sallek, lors d'une conférence de presse lundi.

Il a souligné que l'action a déjà commencé et qu'une commission a été formée à partir des ministères de la Justice et de l'Intérieur en coopération avec le Bureau du Procureur, et travaillera pour traiter cette question avec fermeté et avec tous les moyens disponibles.

M. Al-Sallek a révélé lors de la conférence que M. Al-Sarraj a examiné dimanche avec le maire et les membres de la municipalité de Misrata, l'évolution du retour des habitants de Tawergha dans leur ville et les efforts pour lever les obstacles.

Il a ajouté qu'ils ont évoqué les problèmes d'infrastructures à Tawergha, l'opération de déminage et les procédures approuvées pour fournir les services publics et le parachèvement de la viabilisation de la région en vue du retour des habitants de Tawergha, ainsi que pour discuter de la question des personnes portées disparues des deux côtés.

Il a ajouté que le Comité de suivi de la mise en œuvre de l'accord entre Tawergha et Misrata dirigé par le ministre d'État pour les personnes déplacées a, en présence du ministre des familles des martyrs et des personnes disparues, discuté lors d'une réunion de la disponibilité des soins pour les familles des martyrs et des personnes disparues et la préparation de l'équipe technique pour les accueillir.

M. Al-Sallek a indiqué que M. Al-Sarraj a renouvelé son appel à toutes les parties de tourner la page pour guérir les plaies et à faire des concessions mutuelles pour sortir la Libye de cette crise afin de parvenir à une réconciliation nationale globale, ainsi que le renforcement de la démocratie et de l'Etat de droit.

Il a exhorté les personnes déplacées à l'étranger à retourner dans leur pays, soulignant que personne ne doit être exclu, car la Libye peut abriter tout le monde.

Il a ajouté que "le président du Conseil présidentiel a réitéré sa condamnation dans les termes les plus fermes de l'attaque terroriste contre le convoi de Abdelrazek Al-Nadhouri, dans le quartier de Sidi Khalifa, à Benghazi", appelant tous les Libyens à rester unis face à ces actes criminels contre la sécurité et la stabilité du pays.
-0- PANA BY/IS/SOC 23avr2018

23 avril 2018 20:55:55




xhtml CSS