Fin de la mission de l'Université de l'ONU en Afrique

Nairobi- Kenya (PANA) -- Il serait opportun de renforcer les capacités institutionnelles et la formation au niveau des pouvoirs des Etats pour faire face à l'augmentation des conflits politiques et des guerres civiles meurtrières, a indiqué un groupe d'experts de l'Université des Nations-unies pour la Paix.
Ces experts, qui étaient en Afrique pour faire le point sur les capacités institutionnelles d'intervention pour le maintien de la paix et élaborer une proposition visant la promotion de la paix, ont déclaré que la formation du personnel militaire et gouvernemental, ainsi que des médias, en ce qui concerne la gestion des conflits, est "cruciale" pour l'instauration d'une culture de la paix sur le continent.
"Nous avons la conviction, tout en étant animés par un grand sentiment d'ouverture, que notre mission en Afrique a produit des connaissances qui pourront être partagées entre diverses institutions", a déclaré le Dr Jean-Bosco Butera, nouveau directeur du programme Afrique, au cours d'une conférence de presse organisée jeudi à Nairobi.
L'équipe, qui a eu de larges consultations avec des représentants du gouvernement et de la Société civile de différents pays touchés par les conflits civils pendant sa mission au Kenya, a identifié plusieurs des causes à l'origine des troubles civils sur le continent, a-t-il affirmé.
Mme Edith Natukunda, directrice du Département d'études sur la paix et les conflits de l'Université de la Paix, basé au Costa Rica, a indiqué que l'institution s'est lancée dans un plan visant la construction de structures pour tenter de trouver une solution aux conflits sur le continent africain par la formation d'experts dans le domaine de la paix.
"Nous ne débarquons pas avec des recettes toutes faites.
Nous apportons notre bonne volonté et une structure de collecte de fonds de qualité que nous souhaitons utiliser pour mettre sur pied une équipe de spécialistes africains de la paix", a-t-elle noté.
L'Université, dont le directeur du programme Afrique sera basé au siège de l'Union africaine, à Addis-Abeba, en Ethiopie, luttera pour s'enrichir en s'inspirant de l'expertise des différents pays de la région, afin de promouvoir ses programmes de consolidation de la paix, de concert avec le Conseil de Paix et de Sécurité de l'Union africaine.

15 avril 2005 14:44:00




xhtml CSS