Federica Mogherini participera à la réunion du Quatuor sur la Libye lundi au Caire

Tripoli, Libye (PANA) - La Haut commissaire de l'Union européenne (Ue) aux Affaires extérieures, Federica Mogherini, participera à la réunion du Quatuor sur la Libye, qui doit avoir lieu lundi au siège de la Ligue arabe au Caire, en Egypte, consacrée à l'évolution du processus politique dans ce pays de l'Afrique du Nord en proie au chaos sécuritaire.

La réunion regroupera, outre la Ligue des Etats arabes, l'Union africaine, l'Union européenne et les Nations unies, a indiqué l'UE dans un communiqué rapporté dimanche par des journaux libyens.

Les progrès du processus de médiation mené par l'Onu en Libye, ainsi que des moyens possibles de soutenir davantage ces parties aux efforts de médiation, figurent au menu de la rencontre, a précisé le communiqué.

On rappelle que la Ligue arabe a indiqué que la réunion s'inscrit dans le cadre de l'engagement de la Ligue, de l'Union africaine, de l'Union européenne et des Nations unies à poursuivre leur coopération et leur coordination pour soutenir le processus politique libyen et accompagner les Libyens dans la réalisation des droits constitutionnels et électoraux, conformément à l'Accord politique de Skhirat (Maroc).

Le Quatuor devrait se mettre d'accord sur un ensemble de mesures conjointes visant à encourager les parties libyennes à assumer leurs responsabilités et à poursuivre le processus de parachèvement de la transition politique dans le pays.

Un plan d'action présenté en septembre 2017 par le représentants spécial du Secrétaire général de l'Onu en Libye, Dr Ghassan Salamé, pour sortir de la crise, est confronté à une impasse après des blocages dans les négociations entre protagonistes.

La rencontre tenue dernièrement au Maroc entre les présidents du Parlement et du Haut Conseil d'Etat, respectivement, Aguila Saleh et Khaled al-Mechri, a alimenté l'espoir de la relance du processus politique sans réelle perspective d'une issue négociée.

Une situation qui a conduit à privilégier l'option de l'organisation d'élections générales prévues d'ici la fin 2018 dans le cadre du plan d'action onusien, afin de doter le pays d'une nouvelle majorité légitime issue des urnes de manière à sortir de la crise politique.
-0-PANA BY/BEH/IBA 29avr2018

29 avril 2018 12:05:18




xhtml CSS