Fayez Al-Sarraj appelle au dialogue pour résoudre les problèmes au Sud de la Libye

Tripoli, Libye (PANA) - Le président du Conseil présidentiel du gouvernement d'union nationale, Fayez Al-Sarraj, a affirmé que la solution des problèmes du Sud libyen ne peut être atteinte que par le dialogue, soulignant que "la décision de coexister doit provenir des habitants du Sud dans leurs diverses composantes à travers un pacte social pour vivre ensemble pacifiquement, comme cela a été le cas pendant des centaines d'années".

M. Al-Sarraj a indiqué que le bilan des combats sont "davantage de morts et de blessés et la destruction des installations existantes qui prive le Sud de services et donne l'opportunité d'une intervention étrangère".

Il a noté que le Comité en charge du dossier se déplacera vers les villes du sud pour une plus longue période afin de reprendre le contact avec les différentes parties et travailler pour sécuriser les besoins d'accès et services, soulignant que sera "annoncée très bientôt l'activation du Bureau du Conseil des ministres dans la région sud".

Ces assertions sont intervenues lors d'une rencontre entre le président du Conseil présidentiel au siège du Conseil à Tripoli et une délégation comprenant le maire et les membres du conseil municipal de Hraoua, des dignitaires et des représentants des aînés et des jeunes de la ville.

Un communiqué du gouvernement d'union nationale a indiqué que la délégation a exposé la situation dans la municipalité en plus des problèmes auxquels ils sont confrontés, notamment la fourniture des services aux citoyens, en particulier parce qu'elle a été le théâtre d'opérations militaires en 2011, entraînant beaucoup de dommages aux biens publics et privés.

Soulignant les "charges encourues par la municipalité lors de l'accueil des habitants de la ville de Syrte occupée par l'organisation Daech", la délégation a indiqué que "la municipalité a toujours été dans les rangs avant de contribuer à la réconciliation nationale".

M. Al-Sarraj a, pour sa part, déclaré que "la municipalité de Hraoua a joué un rôle important dans la phase délicate vécue par la Libye au cours des sept dernières années et a toujours été dans la ligne avant-gardiste", soulignant "le souci du gouvernement de réconciliation nationale de fournir des services aux citoyens dans les différentes villes de la Libye et d'alléger leurs souffrances, selon les moyens disponibles".

M. Al-Sarraj s'est enquis, au cours de la réunion, des problèmes et des obstacles que rencontrent les installations et services municipaux et les besoins urgents, donnant des instructions pour résoudre ces problèmes et satisfaire les demandes par les autorités compétentes de l'Etat".

La réunion a abordé les problèmes du Sud de la Libye, à l'égard desquels, M. Al-Sarraj a indiqué qu'ils sont le résultat des crises accumulées, que ce soit en termes de services ou de sécurité ou des tentatives de changer la composition démographique de la région.

Il a ajouté que le "gouvernement de réconciliation nationale se tient à égale distance de tous les Libyens et soutient tout le monde", soulignant qu'"il n'y a pas de solution aux problèmes du sud de la Libye autre que le dialogue".
-0- PANA BY/IS/SOC 24avr2018

24 avril 2018 21:30:26




xhtml CSS