Eugene Terre'Blanche libéré après 3 ans d'emprisonnement

Le Cap- Afrique du Sud (PANA) -- L'Afrikaner d'extrême-droite le plus célèbre d'Afrique du Sud, Eugene Terre'Blanche, a été libéré de la prison de Potchefstroom vendredi après avoir purgé une peine d'emprisonnement de trois ans pour une agression raciste contre un homme noir.
Agé de 60 ans, le leader du Weerstandsbeweging, n'est plus que l'ombre de lui-même.
Il y a seulement dix ans, il avait menacé de faire échouer les premières élections démocratiques en Afrique du Sud, déclarant qu'il n'accepterait pas de vivre sous un gouvernement noir.
Il avait été condamné à cinq ans de prison en 1996 pour une tentative de meurtre sur un agent de sécurité Paul Motshabi.
Il avait été libéré avant la fin de sa peine pour bonne conduite.
M.
Terre'Blanche sera soumis à des conditions "visant à l'empêcher d'avoir un comportement négatif et pour qu'il puisse se réintégrer dans la communauté", a déclaré le département des services correctionnels.
Le raciste invétéré devra avoir une résidence fixe et ne pourra changer d'emploi sans l'autorisation d'une commission de supervision.
Le parti afrikaner de M.
Terre'Blanche, le Weerstandsbeweging, qui ne compte plus que quelques centaines de partisans, a organisé une parade de bienvenue pour son leader dans sa ville natale de Ventersdorp.

11 juin 2004 18:02:00




xhtml CSS