Ethiopie: l'UA déploie des observateurs au Kenya pour le nouveau scrutin du 26 octobre

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) - Alors que le Kenya se prépare pour une nouvelle élection présidentielle, le 26 octobre 2017, le Président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a annoncé, mardi, le déploiement d'une mission d'observation électorale de l'Union africaine (MOEUA) dans ce pays.

Le déploiement de la MOEAU se fera en deux phases. La première concerne cinq experts électoraux et aura lieu du 24 septembre au 09 novembre 2017. Ceci pour s'assurer que la MOEUA procède à une observation et une analyse complètes de tous les aspects importants du processus électoral.

D'après l'organe de presse de l'Union africaine, durant la deuxième phase de la Mission, ces experts seront rejoints par 80 observateurs à court terme du 19 au 31 octobre 2017.

Cette mission à court terme sera dirigée par Thabo Mbeki, ex-président de la République d'Afrique du Sud.

La Mission d'observation électorale de l'Union africaine tire son mandat de divers instruments de l'Union africaine, en particulier des Directives de l'Union africaine à l'intention des missions d'observation et de surveillance électorales (2002); de la Déclaration de l'OUA/UA sur les principes régissant les élections démocratiques en Afrique (2002); de la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples (1981) et de la Charte africaine sur la démocratie, les élections et la gouvernance (2007), entre autres.

Les objectifs de la MAEOU sont de fournir un compte-rendu exact et impartial ou une évaluation de la qualité de la nouvelle élection présidentielle du 26 octobre, concernant la préparation, le déroulement du vote et la procédure de traitement des résultats, ainsi que le degré de conformité du scrutin aux normes régionales, continentales et internationales pour des élections démocratiques.

Il s'agit également de faire des recommandations pour l'amélioration des prochaines élections sur la base des conclusions tirées et de démontrer l'intérêt de l'UA à soutenir le processus électoral et de démocratisation du Kenya pour s'assurer que la tenue d'élections véritablement correctes contribue à la consolidation de la gouvernance démocratique, de la paix et de la stabilité au Kenya.
-0- PANA VAO/FJG/IS/IBA 03oct2017

03 octobre 2017 15:43:55




xhtml CSS