Ethiopie: L'UA exhorte les Kenyans à respecter la décision de la Cour suprême sur le différend post-électoral

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) - Le Conseil de la paix et de la sécurité (PSC) de l'Union africaine (UA) a demandé au peuple kenyan de respecter sans équivoque les décisions de la Cour suprême du pays sur le différend post-électoral découlant des élections du 8 août 2017.

Dans un communiqué publié mercredi à Addis-Abeba, à la suite d'un échange de vues sur les développements postérieurs à l'élection au Kenya, le Conseil a exigé que tous les acteurs politiques et les parties prenantes s'abstiennent de faire des déclarations irresponsables ou de s'engager dans des actions visant à inciter à la violence et à détruire la paix prévalant au Kenya.

Il a rappelé le communiqué de sa 713ème réunion tenue le 24 août 2017 sur les élections en Afrique, exhortant les partis politiques à ne pas recourir à l'utilisation de la violence comme moyen d'exprimer leur désaffection sur les résultats des élections, mais plutôt de faire usage de tous les canaux juridiques disponibles pour résoudre tout différend lié aux élections.

Selon le communiqué, le PSC a félicité le Kenya, par l'intermédiaire de son Conseil national de gestion des élections, d'avoir mené pacifiquement le processus électoral national qui s'est tenu le 8 août 2017. Il a également salué le calme qui a prévalu dans le pays depuis l'annonce des résultats de l'élection.

En outre, le Conseil a reconnu le fait que les partis politiques lésés au Kenya avaient recours aux canaux et aux mécanismes juridiques établis, comme le prévoit la Constitution du Kenya, pour traiter des questions litigieuses concernant les résultats des élections.

"Dans ce contexte, le Conseil a félicité la Cour suprême du Kenya de s'être saisie de la question", a ajouté le communiqué.
-0- PANA AR/MTA/IS/SOC 30août2017

30 août 2017 18:36:42




xhtml CSS