Enquête sur une présumée bombe sur un vol d'Air France en provenance de Maurice

Nairobi, Kenya (PANA) – Les autorités kenyanes ont mené une enquête dimanche sur un objet  suspect retrouvé dans un vol d'Air France en provenance de Maurice vers Paris, qui avait provoqué un atterrissage d'urgence au Kenya.

Le ministre kenyan de l'Intérieur, Joseph Nkaissery, a déclaré que le capitaine de l'équipage d'Air France en provenance de Maurice avait envoyé un appel de détresse après la notification par un passager d'un objet suspect dans les toilettes de l'appareil.

“L'aéroport avait reçu la nuit dernière, un appel de détresse d'un appareil de la compagnie Air France en provenance de  Maurice. Le comité de sécurité de Mombasa s'était immédiatement rendu à l'aéroport pour recevoir l'appareil. Les passagers avaient été logés dans trois différents hôtels”, a déclaré M. Nkaissery aux journalistes à Nairobi, la capitale kenyane.

L'inspecteur général de la Police kenyane, Joseph Boinnett, a déclaré que l'appareil d'Air France avait quitté Maurice à 21H00 à destination de Paris, en France, avec à son bord 459 passagers et 14 membres d'équipage.

“Un passager avait remarqué la présence d'un objet suspect dans les toilettes de l'appareil et avait informé le personnel naviguant qui s'en était référé au capitaine. Ils avaient ensuite sollicité un atterrissage d'urgence à l'aéroport international Moi de Mombasa. Ils ont été autorisés à 00H37. Les passagers ont été évacués pour leur sécurité”, a indiqué Boinnett.

Des sources ont indiqué qu'au moins quatre passagers ont été entendus sur la présence de cet objet retrouvé à bord de l'appareil.

L'objet avait rapidement été ôté de l'appareil par les experts en bombes de la Kenya Navy qui sont en train de l'examiner.
-0- PANA AO/SEG/ASA/BEH/IBA 20déc2015

20 décembre 2015 12:57:47




xhtml CSS