Enlèvement à Misrata du Commandant de la région militaire du Centre

Tripoli, Libye (PANA) - Le général Mohamed Al-Haddad, Commandant de la région militaire du Centre, a été enlevé samedi dans la zone de Karzaz, au sud de Misrata (220 km à l'est de Tripoli) après avoir quitté une réunion militaire dans la ville, a indiqué une source militaire.

"Le général Kazaz a assisté à une réunion au siège de la région militaire du Centre, à Misrata, et à sa sortie, une altercation avec certains groupes opposés à l'envoi de troupes de Misrata à Tripoli pour mettre en œuvre la décision du commandant suprême de l'armée libyenne, Fayez Al-Sarraj émise jeudi et qui a mandaté le commandant de la région militaire occidentale et le commandant de la région militaire centrale de superviser le cessez-le-feu dans la capitale Tripoli", a précisé cette même source.

Le Conseil présidentiel du gouvernement d'union nationale a chargé, jeudi dernier, les commandants des régions militaire de l'Ouest et du Centre respectivement, le général Oussama Juweili, et le général Mohamed Al-Haddad, pour surveiller le respect des accords dans les zones de cessez-le-feu et le désengagement au sud de Tripoli.

Il en est de même du retrait de toutes les forces des sites des affrontements et la remise des camps et quartiers généraux des unités militaires régulières aux anciennes unités qui y ont été stationnées avant le début des affrontements.

Assurer le retour des zones des affrontements à la vie normale figure dans la mission des forces d'interposition fixée par le Conseil présidentiel qui a donné aux généraux Juweili et Al-Haddad la date du 30 septembre pour le retour de toutes les unités militaires chacune dans sa région.
-0- PANA BY/IS/SOC 01sept2018

01 Setembro 2018 17:22:49




xhtml CSS