En vue de la rentrée scolaires, l'UNICEF intensifie ses programmes dans les régions de la RDC touchées par le virus Ebola

Kinshasa, RDC (PANA) - Alors que l'est de la République démocratique du Congo (RDC) se prépare pour la prochaine année scolaire - avec environ 250 écoles dans les zones de santé touchées par le virus Ebola - le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) intensifie les programmes d'éducation, de santé et d'approvisionnement en eau, d'assainissement et d'hygiène pour aider les enfants et leurs enseignants.

"L'éducation est essentielle pour que les enfants se développent pleinement. Surtout en période de crise comme une épidémie d'Ebola, les écoles sont vitales pour que les enfants trouvent la stabilité, apprennent des mesures de prévention et bénéficient d'un soutien psycho-social ", a déclaré dans un communiqué, le Représentant de l'UNICEF en RDC à Mangina, épicentre de la dernière épidémie d'Ebola.

Le gouvernement de la RDC a récemment pris la décision de procéder comme prévu à la rentrée scolaire dans les provinces touchées du Nord-Kivu et de l'Ituri, dans la région orientale de ce vaste pays, avec plus de 82.500 enfants inscrits.

"Tous les efforts doivent être déployés pour assurer un début d'année scolaire en toute sécurité", a-t-il ajouté.

Un communiqué de l'ONU indique que les directeurs et les enseignants seront formés à la prévention et à la protection contre le virus Ebola et à la manière d'enseigner aux enfants de bonnes pratiques d'hygiène pour éviter la propagation du virus.

Pour s’assurer que les 250 écoles des zones de santé touchées sont préparées à la détection précoce et à la riposte, l’UNICEF distribue des fournitures, notamment des thermomètres laser, des unités de lavage des mains et des affiches de prévention.

Pendant ce temps, selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, la violence continue de s’aggraver dans l’est de la RDC, occasionnant des déplacements massifs et mettant des millions de personnes en danger.

Ces dernières semaines, la maladie a tué plus de 60 personnes et en a infecté des dizaines d'autres.
-0- PANA MA/JSG/SOC 29août2018

29 أغسطس 2018 10:09:24




xhtml CSS