El Béchir se porte garant de la paix et de la sécurité au Soudan

Khartoum- Soudan (PANA) -- Le président soudanais Omar Hassan El Béchir a affirmé mardi son engagement envers l'application de l'accord de paix signé récemment au Kenya entre Khartoum et l'Armée/Mouvement de libération du peuple soudanais (SPLA/M), ainsi que du cessez-le-feu avec les mouvements rebelles dans la région du Darfour en proie à des troubles.
Dans un discours prononcé à l'occasion du 15-ème anniversaire de la Révolution du salut, M.
El Béchir a reconnu le rôle de l'Autorité inter-gouvernementale pour le développement (IGAD), de l'Union africaine, de l'Union européenne, des Etats-Unis et des pays arabes "amis et frères" dans les accords passés jusqu'ici avec la SPLA/M.
Cependant, la situation au Darfour reste préoccupante, et le secrétaire d'Etat américain Colin Powell, qui est arrivé à Khartoum dans la soirée de mardi, a menacé le gouvernement soudanais de sanctions internationales s'il n'arrive pas à contrôler la milice arabe qui sévit dans la région.
M.
El Béchir a déclaré le week-end dernier que le gouvernement avait ordonné le désarmement de cette milice, dénommée "Djandjaweed", en vue de stabiliser la région et d'empêcher les combats de s'étendre au Tchad voisin.
Ce conflit a fait plus de 10.
000 victimes et provoqué le déplacement d'environ un million d'individus.
En outre, 120.
000 personnes ont traversé la frontière et se sont réfugiées au Tchad pour fuir les combats.

30 juin 2004 12:41:00




xhtml CSS