Du personnel de santé de la CEDEAO formé pour être déployé dans les pays touchés par Ebola

Accra, Ghana (PANA) - Des travailleurs de la santé de six Etats membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) vont subir une formation à partir de ce lundi 24 novembre dans la capitale ghanéenne, Accra, avant leur déploiement dans trois des pays les plus touchés par l'épidémie d'Ebola dans la région, a annoncé un communiqué de la Commission de la CEDEAO reçu ce jour par la PANA.

A l'issue de ces cinq jours de formation, ces travailleurs de la santé du Bénin, du Niger, de la Côte d'Ivoire, du Ghana, du Nigeria et du Mali vont collaborer avec le personnel des ministères de la Santé en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone dans le cadre d'une coordination des efforts de riposte pour vaincre le fléau d'Ebola, qui a fait plus de 5.000 victimes principalement dans les trois pays touchés.

Cette initiative conjointe de formation et de déploiement de l'Union africaine (AU) et de la CEDEAO, à travers l'Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS), implique 150 travailleurs de la santé qui seront déployés pour trois mois.

Elle entre dans le cadre du plan de riposte régional adopté par la dernière assemblée des ministres de la Santé de la CEDEAO et vise à apporter un appui substantiel en ressources humaines pour renforcer le système de santé des pays touchés dans leurs efforts pour contrôler l'épidémie.

Le travail de ces agents de santé consistera à identifier les cas, retrouver les contacts, traiter les cas et manipuler les corps, tout en renforçant les mesures de prévention et en revitalisant le système de santé de pays touchés.
-0- PANA SEG/FJG/JSG/IBA 24nov2014

24 novembre 2014 10:47:47




xhtml CSS