Dr Ali Triki plaide pour un rôle arabo-africain en Somalie

Tripoli- Libye (PANA) -- Le secrétaire libyen aux Affaires de l'Union africaine (UA), le Dr Ali Triki, a souligné dimanche à Tripoli la nécessité de l'existence d'un rôle arabo-africain en vue de régler le problème de la Somalie et l'importance de la contribution de la communauté africaine et internationale dans le soutien de ce rôle.
S'exprimant lors de la quatrième rencontre périodique des ambassadeurs des pays africains accrédités en Libye, il a mis l'accent sur la nécessité pour que le rôle des partenaires internationaux se limite aux aides humanitaires apportées aux populations du continent loin de toute ingérence politique dans les affaires africaines.
Il a donné un aperçu sur la situation politique et économique du continent africain et rappelé le rôle de son pays en faveur de l'instauration de la sécurité et de la stabilité en Afrique, ainsi que son rôle dans le règlement du conflit entre le Tchad et le Soudan et ses efforts soutenus pour résoudre le problème du Darfour, la région occidentale du Soudan.
Le Dr Triki a évoqué l'action entreprise par les pays du Groupe de contact (Libye, Gabon, Sénégal, Erythrée, Soudan et Tchad) chargé du règlement de ce problème et appelé à la conjugaison des efforts de tous les pays africains dans ce sens.
Parlant du prochain sommet ordinaire de l'UA, au début de 2009 à Addis-Abeba, en Ethiopie, il a souligné l'impérieuse nécessité de la formation d'un gouvernement fédéral africain au cours de cette rencontre, étant donné qu'il représente l'unique instrument exécutif capable de résoudre les problèmes du continent.
Le responsable libyens a attiré l'attention sur l'absence de rôle africain et d'initiative efficace pour faire face aux événements en cours en République démocratique du Congo à cause de l'inexistence d'un instrument exécutif fédéral dans le continent, découlant de la perte de temps consentie dans la formation du gouvernement fédéral africain.

02 novembre 2008 17:07:00




xhtml CSS