Don d'équipements d'une ONG canadienne en faveur des enfants vulnérables du Mali

Bamako, Mali (PANA) - L’ONG  canadienne, Right to play, a fait don, lundi, à Bamako, d’équipements au ministère malien de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, d'une valeur de 50 millions de FCFA, en vue de renforcer la mise en œuvre du Système d'information pour la protection de l'enfant (SIPRE), a appris la PANA de bonne source.

Ce don, intervenant dans le cadre du projet Jam Suka (paix pour l’enfant), comporte des ordinateurs de marque HP, des imprimantes Canon,  des motos Yamaha, des armoires métalliques vitrées, des disques dures externes de 500 giga chacun et des clés USB de 32 giga chacune. Ce matériel permettra la mise en place des bases de données pour la protection de l’enfant d’ici fin 2017 dans les zones d’intervention du projet, notamment  dans 20 communes des cercles (préfectures) de Kéniéba (sud-ouest), Bandiagara (centre) et Yanfolila (sud).

Lors de la cérémonie de remise du don, le ministre malien en charge de la Protection de l'Enfant, Mme Traoré Oumou Touré, a salué l’engagement du  Canada à œuvrer pour le bien-être et la protection des enfants maliens, et rappelé que dans notre sous-région, l’un des défis en matière de protection de l’enfant demeure la production régulière des données pour une amélioration des connaissances, un meilleur engagement politique, institutionnel et un renforcement des programmes.

Démarré en 2016, le projet Jam Suka est un appui du gouvernement canadien en faveur de  l’enfance au Mali. Il ambitionne, d’ici mars 2021, de contribuer à l’amélioration de la protection et du bien-être des enfants vulnérables, particulièrement des filles dans les régions de Kayes (ouest), Sikasso (sud)  et Mopti (centre). Environ 70.000 filles et garçons seront concernés par ce projet.

Programmé sur 5 ans, le projet travaillera à réduire plusieurs vulnérabilités, notamment celles qui touchent les enfants travaillant dans les mines d’or traditionnelles et ceux exposés aux mariages précoces, à l’excision et à la mendicité.
-0- PANA GT/JSG/IBA 09mai2017

09 mai 2017 12:41:33




xhtml CSS