Deux responsables d'une micro finance allemande limogés pour des propos racistes au Rwanda

Kigali, Rwanda (PANA) -  Deux ressortissants européens, tous responsables d'une  micro finance allemande, 'AB Bank', opérant au Rwanda, n'exercent plus leur fonction, après avoir proféré des propos racistes contre un employé local d'origine rwandaise qui aurait été traité de "singe" par ses supérieurs hiérarchiques, a appris la PANA jeudi soir de source autorisée à Kigali.

D'après les premiers éléments de l'enquête, les deux responsables allemands, Anne Gossner et sa collègue Marijana Grujic, auraient ironisé dans un échange, par courrier électronique, sur le comportement de leur employé, en le qualifiant  de "sale négro" et de "sale singe", ce qui a a provoqué un véritable tollé, des propos jugés scandaleux également par l'ambassadeur d'Allemagne au Rwanda, Peter Fahrenholtz.

Après ce scandale de racisme, les deux responsables ont été suspendus de leurs fonctions jusqu'à nouvel ordre. "Nous présentons nos excuses pour les inconvénients que causeront ces incidents", a annoncé la banque dans un communiqué rendu public à Kigali.

On rappelle que tout a commencé lorsque la victime des insultes racistes, un jeune ressortissant rwandais travaillant pour AB Bank s'est vu notifier qu'il allait être licencié notamment pour manque de professionnalisme, notamment pour avoir divulgué une correspondance confidentielle de la banque au public.

Mais avant d'en arriver à un licenciement, les responsables de la banque ont  échangé une série de correspondances par courrier électronique, affirmant vouloir se débarrasser de ce "singe" accusé de mauvais comportement vis-à-vis de ses supérieurs hiérarchiques.

AB Bank, qui opère jusqu'ici en qualité d'institution de micro finance dans le pays, a commencé ses travaux au Rwanda en 2013, la plupart des actionnaires étant établis en Allemagne, indique-t-on.

Parmi les actionnaires, il y a, notamment,  la Banque allemande de développement (Kfw), la Société financière internationale (Sfi) et la Société financière de développement des Pays-Bas (Fmo).

Outre la Banque centrale, la Police rwandaise a ouvert une enquête pour injures à caractère raciste et incitation à la haine raciale.
-0- PANA TWA/BEH/IBA         18 juin 2015  

18 يونيو 2015 17:31:00




xhtml CSS