Deux fois plus de filles que de garçons ne connaîtront jamais le chemin de l'école (Unesco)

Paris, France (PANA) – Presque 16 millions de filles âgées entre 6 à 11 ans n'auront jamais la  chance d'apprendre à lire et à écrire à l'école primaire, contrairement aux près de huit millions de garçons si cette tendance actuelle se poursuit, selon un nouveau rapport de l'Institut pour la statistique (Institute for Statistics, Uis) de l'Organisation des Nations unies pour l'Éducation , les Sciences et la Culture, (UN Educational, Scientific and Cultural Organisation, Unesco).

Dans la période préparatoire de la Journée internationael de la Femme célébrée le 8 mars, l'eAtlas de l'Unesco en matière d'égalité en genre dans l'éducation montre que les filles sont encore les premières à ne pas jouir du droit à l'éducation malgré tous les efforts et progrès réalisés au cours des derniers 20 ans, indique le rapport. Les estimations sont fondées sur les données pour l'année scolaire 2013.

"L'exclusion des filles est manifeste dans les États, malgré l'impossibilité à fournir des statistiques précises avec le conflit qui sévit en République arabe syrienne. Ailleurs, les barrières entre les sexes sont plus élevées en Afrique au Sud du Sahara et en Asie du Sud et occidentale".

Le rapport indique qu'à travers l'Afrique au Sud du Sahara, plus de 30 millions d'enfants âgés de 6 à 11 ans ne fréquentent pas l'école. Certains de ces enfants vont fréquenter l'école à un âge plus avancé, mais beaucoup resteront loin du système éducatif avec les filles qui sont les marginalisées : 9,5 millions de filles ne mettront jamais les pieds à l'école contrairement aux cinq millions de garçons, selon les données de l'Uis.

Il note que la différence en genre est même plus grande en Asie du Sud et en Asie occidentale, où  80% des filles en dehors du système éducatif ne mettrons jamais les pieds à l'école contrairement aux 16% de garçons dans la même situation. Près de quatre millions de filles dans la région n'auront jamais la chance d'apprendre à la lire et à écrire à l'école primaire, comparées à presque un million de garçons.

"Suite à l'adoption des Objectifs de développement durable, ces données nous rappellent cruellement que beaucoup reste à faire pour s'assurer que les filles et les femmes ne sont pas laissées en rade", souligne le rapport.

L'eAtlas de l'Unesco en matière d'égalité en genre dans l'éducation fournit une vision nuancée de la situation mondiale montrant que les disparités en genre de l'enseignement primaire à  l'enseignement supérieur. Avec près de 100 tableaux et cartes interactifs, l'eAtlas montre le   cursus académique des filles et des garçons dans plus de 200 pays et territoires.

L'Uis produit des données annuelles sur le nombre d'enfants non scolarisés et les estimations relatives à leurs possibilités de fréquenter l'école plus tard.
-0- PANA MA/ASA/BEH/SOC 08mars2016

08 mars 2016 21:28:49




xhtml CSS