Des tirs entendus dans une commune d'Abidjan

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) - Des tirs nourris ont été entendus jeudi dans la matinée dans la commune d’Adjamé, à Abidjan, non loin du groupe de presse "Fraternité Matin", un journal pro-gouvernemental et d’un commissariat de Police.

Ces tirs n’ont peut-être pas surpris les policiers en poste dans ce district dans la mesure où, depuis le début de la semaine, le quartier Williamsville, de la commune d’Adjamé, avait été la cible de coups de feu.

De Williamsville, les insurgés progressent vers le Plateau, le quartier abritant le Palais présidentiel occupé par le président sortant, Laurent Gbagbo.

Le personnel de "Fraternité Matin" a été sommé par les policiers de quitter les lieux le plus vite possible.

Devant les risques d’embrasement, plusieurs habitants de la commune d’Adjamé sont partis se réfugier ailleurs.
-0- PANA GB/AAS/IBA 17 mars2011

17 mars 2011 15:37:11




xhtml CSS