Des tirs d’armes lourdes entendus dans le quartier Cocody d'Abidjan

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) - Des tirs d’armes lourdes ont été entendus jeudi en fin de matinée à Cocody, aux alentours de l’hôtel où sont retranchés Alassane Ouattara, proclamé président par la Commission électorale indépendante (CEI), et son gouvernement, a appris la PANA de sources concordantes.

"Chez nous c’est calme, mais on entend de loin des détonations d’armes lourdes", a confirmé au téléphone un habitant du quartier Mpouto, situé non loin du quartier général d'Alassane Ouattara.

Les deux extrémités de la seule voie terrestre accédant à cet hôtel sont barrées par les Forces de défense et de sécurité (FDS), qui soutiennent Laurent Gbagbo, déclaré élu par le Conseil constitutionnel.

Les Forces nouvelles assurant la sécurité du camp d’Alassane Ouattara entendent libérer cette route traversant l’hôtel, certainement pour permettre aux responsables du RHDP de participer à la marche qu’ils ont prévue pour aller installer les nouveaux dirigeants de la Radiotélévision ivoirienne (RTI), dans la même commune de Cocody.

A Abobo, Adjamé et Koumassi, les marcheurs ont été dispersés par les FDS, faisant au moins trois morts et plusieurs blessés, selon des témoignages.

La tension est restée vive toute la matinée et en début d’après-midi à Abidjan.
-0- PANA GB/JSG/IBA 16déc2010

16 décembre 2010 13:04:36




xhtml CSS