Des tirs à l'arme lourde sur un marché d'Abobo font entre 25 et 30 morts, selon l'ONUCI

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - Des tirs à l'arme lourde sur le marché d'Abobo, à Abidjan, ont fait entre 25 et 30 morts jeudi, indique un communiqué de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

Selon le communiqué, ces tirs, qui ont également fait entre 40 et 60 blessés, proviendraient du camp de Laurent Gbagbo, qui refuse de quitter le pouvoir malgré la pression de la communauté internationale qui reconnaît Alassane Ouattara comme le vainqueur de l'élection présidentielle de novembre dernier.

La mission onusienne a exprimé son indignation devant de telles atrocités contre des civils innocents.

"Les auteurs de ces exactions, qui constituent des violations flagrantes des droits de l’Homme, ne sauraient rester impunis", avertit le communiqué de l'ONUCI qui promet de prendre "les mesures appropriées pour prévenir, à l’avenir, de tels actes inacceptables, conformément à son mandat de protection des populations civiles".

Mercredi dans un communiqué, l'ONUCI avait déjà appelé à "mettre immédiatement un terme à cette escalade de violence au risque de compromettre la paix, la cohésion sociale et la réconciliation nationale".
-0- PANA BAL/JSG/IBA 18mar2011

18 mars 2011 08:34:27




xhtml CSS