Des séropositifs préparent une campagne de sensibilisation

Cotonou- Bénin (PANA) -- Deux séropositifs béninois, Dénis d'Oliveira et François Dubal Kodo, envisagent de mener à partir du mois d'octobre et jusqu'en décembre 2001, une vaste campagne de sensibilisation sur le VIH/SIDA.
Les jeunes déscolarisés, les apprentis-tailleurs, les coiffeuses et les vendeuses ambulantes des quartiers périphériques de la ville de Cotonou et des banlieues de Godomey et d'Abomey-Calavi, situées respectivement à 10 et 25 km au nord de Cotonou, seront les cibles de cette campagne, a-t-on appris mercredi auprès du Centre d'information et de conseil du Programme national de lutte contre le SIDA.
Selon Dénis d'Oliveira, président de l'Association Espoir et Vie (AEV), constituée uniquement de personnes vivant avec le VIH, cette campagne de sensibilisation est financée par une Organisation non gouvernementale française dénommée "Solidarité SIDA".
L'objectif est d'amener les incrédules à croire à l'existence de la maladie du SIDA et de susciter chez eux un changement de comportement.
"Sur les 4.
957 malades déclarés en décembre 2000, 3.
453 sont des jeunes des deux sexes âgées de 15 à 39 ans", a-t-il fait remarquer.
"Nous avons décidé d'aller vers cette cible parce qu'elle ne fréquente pas du tout le centre d'information et de conseil.
La plupart des habitués de ce centre sont des jeunes scolarisés (environ 60 pour cent), les non scolarisés faisant moins de 3,7 pour cent.
Dénis d'Oliveira et François Dubal Kodo, depuis qu'ils ont appris leur séropositivité, respectivement en 1996 et 1997, s'emploient à sensibiliser à visage découvert les militaires dans les casernes et les gendarmes dans les compagnies.
Ils sont devenus, depuis mars 2000, conseillers psycho- social dans le Centre d'information et de conseil du Programme national de lutte contre le SIDA.
Depuis décembre 2000, le Bénin compte 4.
957 cas déclarés de SIDA et plus de 167.
397 séropositifs dont 25.
307 enfants.
Selon une projection pour l'an 2005, faite par le Programme national de lutte contre le SIDA, le nombre de cas prévu est de 91.
642.
Par ailleurs, quelque 263.
191 personnes seront infectées, tandis que 85.
698 malades devraient décéder à cause du SIDA.

19 septembre 2001 23:20:00




xhtml CSS