Des scènes émouvantes lors de l'enterrement de Mandela

Qunu, Afrique du Sud (PANA) – Le cercueil de l'ex-président sud africain, Nelson Mandela, a été porté en terre ce dimanche à Qunu, son village natal, après une cérémonie de prières émouvante, avant que le cortège funèbre ne s'ébranle du chapiteau géant, escorté par un contingent de l'armée sud-africaine jusqu'au cimetière où avaient été enterrés les enfants de Mandela.

Seuls 450 invités, triés sur les 5.000 participants, ont pu accompagner la dépouille au cimetière, en raison de l'intimité réclamée par la famille du défunt, mais également  à cause de l'exiguïté des lieux qui refuse autant de monde.

En réplique au cérémonial des grands jours, qui rappelle sa prestation de serment, en tant que premier président sud-africain démocratiquement élu en 1994, trois hélicoptères militaires sur lesquels flottaient le drapeau  national ont survolé la procession.

Un escadron d'avions de chasse, en démonstration de figures particulières,  a ensuite survolé le cimetière,  en signe d'hommage au disparu, comme cela est de coutume dans le corps des pilotes de chasse, pour rendre hommage à un camarade disparu.

L'hymne national a retenti, après les 21 coups de canon, puis le Last Post a été joué,  au moment où le cercueil du grand fils d'Afrique fut porté en terre.
-0- PANA CU/MA/ASA/SSB/IBA 15déc2013

15 décembre 2013 12:30:19




xhtml CSS