Des responsables onusiens soulignent la nécessité de continuer à soutenir la Somalie

Bruxelles, Belgique (PANA) - En s'exprimant à l'ouverture du Forum de partenariat sur la Somalie à Bruxelles lundi, de hauts responsables onusiens ont félicité le gouvernement de ce pays pour ses efforts en faveur de la réforme politique, de la sécurité, du développement économique, de la relance et de l'assistance humanitaire, tout en évoquant la nécessité d'intensifier ces efforts et de leur apporter un soutien international.

La Secrétaire générale-adjointe aux affaires politique, Rosemary DiCarlo, a félicité les autorités somaliennes pour l'élaboration d'une feuille de route politique inclusive, en particulier s'agissant des préparatifs du processus électoral "une personne, une voix" pour le scrutin de 2020-2021 et l'avancée du processus de révision constitutionnelle.

"Le gouvernement fédéral de la Somalie va devoir poursuivre ses efforts pour bâtir des relations constructives avec tous ceux qui devraient bénéficier de son leadership, à savoir: le Parlement fédéral, les Etats membres de la fédération, les partis politiques et la Société civile", a déclaré Mme DiCarlo.

"Ce qui va finalement contribuer à stabiliser l'environnement politique, à faire davantage de progrès et à renforcer la résilience de la Somalie aux pressions qui risquent de compromettre son unité", a-t-elle ajouté.

Un communiqué des Nations Unies sur ce pays de la Corne de l'Afrique indique qu'il est confronté à une série de défis politiques, de développement, sécuritaires et humanitaires, alors qu'il tente de se reconstruire après des décennies de conflit armé et de catastrophes liées au climat.

Le forum de deux jours, qui se tient dans la capitale belge, souligne également l'importance de soutenir un processus national de réconciliation.

Mme DiCarlo a noté qu'il fallait également consolider les fondements constitutionnels, légaux et institutionnels de l'Etat fédéral somalien, par, entre autres, la répartition des pouvoirs et le partage des richesses.

"Malgré les défis qui peuvent se poser, il est essentiel que ces processus soient menés d'une manière inclusive et consensuelle pour que tout le peuple somalien se les approprie", a-t-elle indiqué, en ajoutant que l'ONU s'est engagée soutenir la politique inclusive menée en Somalie.

"Nous apportons un soutien technique, financier et logistique et nous soutenons fortement les processus nationaux de réconciliation, y compris le cadre de réconciliation nationale", a conclu Mme DiCarlo.

Dans son intervention, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Somalie, Michael Keating, a encouragé la communauté internationale à "garder la Somalie à l'ordre du jour" tout en soulignant que l'approche inclusive de la politique somalienne devait être étendue à la sécurité nationale pour renforcer la confiance.

"Je ne saurais assez louer le gouvernement pour son engagement en faveur d'une approche véritablement globale, reconnaissant qu'il ne s'agit pas seulement d'opérations militaires mais d'un renforcement des institutions, de l'Etat de droit, d'une gouvernance locale responsable, de réconciliation et de lutte contre l'extrémisme violent", a-t-il affirmé.
-0- PANA MA/FJG/JSG/IBA 17juil2018

17 july 2018 11:14:41




xhtml CSS