Des parlementaires libyens discutent en Afrique du Sud du rôle du PAP dans le règlement de la crise en Libye

Tripoli, Libye (PANA) - Des membres de la Chambre des représentants (Parlement libyen) ont discuté samedi avec le président du Parlement panafricain (PAP), Roger Nkodo Dang, de la situation actuelle en Libye, en marge de leur participation aux réunions des comités permanents du Parlement africain à son siège à Midland, en Afrique du Sud.

La délégation libyenne a discuté avec le président du PAP "du rôle que peut jouer le Parlement panafricain à l'avenir pour faire face à la crise libyenne et son règlement", a indiqué un membre de la Chambre des représentants, Saleh Guelma, dans une déclaration rapportée dimanche par le site d'information libyen al-Wassat .

Il a ajouté qu'ils ont assuré le président de la nécessité de mettre le dossier de la crise libyenne à la prochaine session du Parlement panafricain, qui se tiendra au Rwanda, au mois d'octobre.

Les députés libyens, qui ont participé aux réunions tenues en Afrique du Sud, sont: Abdelkader Hassan, Salim Aknan, Youssef Gamoud, Saleh Guelma et Amadallah Kanda.

La Libye fait face aujourd'hui à une impasse dans son processus politique parrainé par les Nations unies pour aboutir à une solution négociée de la crise qui secoue le pays depuis des années.

La dernière initiative abritée par Paris, qui a débouché sur un engagement des principaux protagonistes libyens, porte sur l'organisation d'élections générales en décembre 2018, précédées par des dispositions relatives à l'adoption de la Constitution qui achoppent jusqu'à présent sur des divergences au niveau du Parlement.

Un retard qui compromet l'organisation de ces élections, seule solution pour certains Libyens mais qui ont suscité ces derniers temps une polémique impliquant l'Italie, ancienne puissance coloniale de la Libye et la France, dévoilant une concurrence entre ces deux pays européens en Libye.
-0- PANA BY/JSG/IBA 12août2018

12 أغسطس 2018 13:10:37




xhtml CSS