Des organisations syndicales dénoncent l’immixtion des autorités dans les médias publics au Burkina Faso

Ouagadougou, Burkina Faso (PANA) - Deux organisations syndicales de presse ont dénoncé jeudi "l’immixtion" des autorités dans les médias publics, pointant du doigt les
"agissements" de l’actuel ministre en charge de la Communication, Remis Fulgence Dandjinou.

Selon l’Association des journalistes du Burkina (AJB) et le Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC), l’attitude du ministre fait suite à un certain nombre de faits qui rappellent les pratiques des autorités sous l’ère de l’ex-président Blaise Compaoré, "l’immixtion grossière" dans la collecte, le traitement et la diffusion de l’information, qui dénature souvent le contenu des reportages.

"Cette intrusion expose, par ailleurs, les travailleurs des médias publics à la vindicte populaire lors de la couverture des manifestations publiques", souligne le communiqué conjoint des deux syndicats.

Le ministre en charge de la Communication, Remis Fulgence Dandjinou, a sommé les travailleurs des médias publics de soutenir l’action gouvernementale, suscitant de vives critiques au sein de l’opinion publique.

Les syndicats encouragent les femmes et hommes de médias à résister aux menaces, pressions, intimidations et à faire leur travail avec professionnalisme, dans le respect des règles d’éthique et de déontologie dans le traitement de l’information.
-0- PANA NDT/JSG/IBA 21juil2016

21 juillet 2016 11:11:45




xhtml CSS