Des médecins et techniciens de la Santé formés pour contrer la résurgence d'Ebola au Mali

Bamako, Mali (PANA) - Le Centre National d’Appui à la lutte contre la Maladie (CNAM), situé dans le quartier Djikoroni-Para (ouest de Bamako), vient d’organiser une session de formation de médecins, techniciens supérieurs de santé et agents de développement communautaire face à la résurgence de la maladie à virus Ebola dans deux pays de la sous-région, la Guinée et le Liberia, annonce jeudi un communiqué du ministère malien de la Santé et de l’Hygiène publique.

Présidée par le directeur général de la CNAM, Dr Abdoulaye Néné Coulibaly, cette session était  organisée par le Centre en partenariat avec l’International Médical Corps (IMC) et était axée sur la prise en charge des cas suspects et dans la gestion des cas confirmés.

On rappelle que le front de lutte contre Ebola est relativement calme au Mali. Mais l'accalmie requiert de continuer à maintenir la garde haute pour circonscrire les risques de ré-contamination à partir de la Guinée voisine qui peut constituer une poche de contamination pour ses voisins, souligne-t-on.

« Il y a donc nécessité et urgence de toujours maintenir le dispositif de prévention à tous les niveaux. Le Mali est déjà dans cette posture avec des cordons sanitaires installés aux villages frontaliers de la Guinée », a déclaré Dr Coulibaly.

Ce dispositif de contrôle est basé sur la prise de température, l’observation des mesures d’hygiène, notamment le lavage des mains au savon ou leur passage au gel. De multiples efforts d'information et de sensibilisation ont été déployés pour protéger les populations.
Au cours de la session, les experts ont développé les différents aspects de la maladie.
-0-PANA GT/BEH/IBA      16 juil 2015

16 juillet 2015 14:12:25




xhtml CSS