Des journalistes libyens créent un Observatoire de liberté d’expression en Libye

Tripoli, Libye (PANA) - Un « Observatoire de liberté d’expression » destiné  à révéler les «violations graves» dont ont été victimes les journalistes libyens avec le déclenchement de la révolution du 17 Février a été mis en place, a annoncé un groupe de journalistes et d’hommes de médias libyens.

Cet observatoire vise aussi à servir d’instrument,  pour rompre avec les méthodes qui ont caractérisé la scène  médiatique libyenne pendant l'ère « du régime dictatorial qui a duré plus de quatre décennies », indique la présidente de l 'Observatoire, Ibtissam Abdelmawla, dans une déclaration  rapportée, lundi, par le site de la télévision « Libya Al-Hora ».

La déclaration affirme que: « parmi les priorités actuelles de l'Observatoire figurent la documentation des violations graves perpétrées par l’ancien régime libyen contre des journalistes et les leaders d'opinion, afin de faire taire leurs voix lors de la Révolution du 17 février ».

«Nous voulions être un prolongement de la longue lutte menée par les journalistes qui ont été privés pendant de nombreuses années de jouer le rôle qui leur est assigné », a indiqué Ibtissam Abdelmawla qui annonce par ailleurs l'adhésion au réseau arabe des médias qui devrait tenir sa première conférence en novembre prochain à Tunis.

L'autre objectif de l'Observatoire consistera à la formation des journalistes et au renforcement de leurs capacités pour un meilleur rendement professionnel, ainsi que la mise en place d’une législation pouvant protéger désormais la liberté d'expression en Libye.
-0-PANA BY/SSB/IBA 10octobre2011

10 Outubro 2011 15:33:22




xhtml CSS