Des femmes leaders du Congo invitent les jeunes à tourner le dos à la violence

Brazzaville, Congo (PANA) - Les femmes leaders du département du Pool ont invité, samedi, à Brazzaville, les jeunes à tourner le dos à la violence et à ne pas se laisser enrôler dans les milices privées à l'origine des violences au Congo.

"En notre qualité de mères, nous invitons les jeunes du Pool à tourner le dos à la violence et à ne pas se laisser enrôler dans les milices privées à l’origine des violences dans le département depuis plus six mois", indique la déclaration qu'elle ont publiée et qui appelle l’ex-chef rebelle à faire cesser les exactions commises par ses miliciens "Ninjas" à l’endroit des populations innocentes.

"Nous Femmes leaders du Pool, meurtries dans notre chair et nos entrailles, avons décidé, en toute responsabilité, dans l’intérêt de la population congolaise en général et celle du Pool en particulier, de nous lever, tel un seul homme, pour contribuer à rétablir la paix et la concorde nationale au Congo"’, a lancé une responsable de l'association, Mme Patricia Tendélé.

Les Femmes leaders, s’adressant l’ex-chef rebelle Frederick Bitsamou, alias Pasteur Ntoumi, lui ont demandé "d’adopter une attitude noble et responsable afin de stopper toutes formes de guérilla".

Par ailleurs, elles se sont "engagées à accompagner le chef de l’Etat congolais et son gouvernement dans le rétablissement d’une paix durable dans le pays".

On rappelle que les violences perpétrées en septembre dernier dans le département du Pool, au sud du Congo, ont fait plus d’une vingtaine de morts, dont 11 éléments de la force publique.
-0- PANA MB/JSG/IBA 17oct2016

17 octobre 2016 12:12:32




xhtml CSS