Des enquêteurs des Nations unies découvrent des centaines de corps en Côte d'Ivoire

New York, Etats-Unis (PANA) – Le Bureau des Nations unies pour les droits de l’homme (OHCHR) a indiqué vendredi que ses enquêteurs ont trouvé plus de 100 corps ces dernières 24 heures dans trois villes différentes de Côte d’Ivoire, qui feraient penser à des tueries ethniques.

Un communiqué de OHCHR a indiqué que son équipe a découvert 15 nouveaux corps à Duékoué jeudi, en plus des 229 déjà enterrés, ce qui porte le nombre de morts à 244 tués dans les incidents qui se sont déroulés entre le 28 et le 29 mars.

Il a indiqué  : "les victimes appartiendraient en majorité à l’ethnie des Guerre. Les Guerre soutiennent traditionnellement Laurent Gbagbo qui a refusé de céder le pouvoir, malgré la victoire de son rival Alassane Ouattara lors de l’élection présidentielle de novembre dont les résultats ont été certifiés par les Nations unies. Les meurtres ont eu lieu lorsque les forces pro-Ouattara ont pris le contrôle de Duékoué,” a-t-il souligné.

Le communiqué a aussi souligné que "certaines victimes ont été brulées vives et certains corps ont été jetés dans un puits."

Le document a aussi révélé que cet incident survient après un autre incident qui s’est produit en mi-mars, lorsque 100 personnes de l’ethnie Dioula, y compris des femmes, auraient été tuées par les forces pro-Gbagbo qui contrôlaient Duékoué à l’époque.

Selon la même source, l’équipe des enquêteurs de OHCHR ont également trouvé près de 40 corps dans la petite ville de Blolequin située à l’ouest de Duékoué.

"Dans la ville de Guiglo, les enquêteurs ont trouvé aussi plus de 60 corps, y compris un certains nombre de ressortissants de l’Afrique de l’Ouest", a indiqué le communiqué.

Un autre communiqué des Nations unies a indiqué que le secrétaire général adjoint pour les droits de l’homme, Ivan Simonovic, qui est dans le pays depuis plusieurs jours, a rencontré M. Ouattara et deux de ses ministres jeudi pour discuter de ces meurtres de civils.

Il a indiqué que M. Simonovic s’est aussi entretenu au téléphone avec un aide de camp de Gbagbo.

-0- PANA AA/BOS/LSA/TBM/SOC  08avril2011

08 avril 2011 20:43:49




xhtml CSS