Des émissaires américains chez un leader de faction du Darfour

Khartoum- Soudan (PANA) -- Le secrétaire d'Etat adjoint américain, Robert Zoellick, en visite au Soudan, a déclaré avoir envoyé deux émissaires pour pousser un leader du principal groupe rebelle du Darfour, à assister aux prochaines négociations sous la médiation de l'Union africaine dans la capitale nigériane, Abuja.
Une scission au sein du Mouvement pour la libération du Soudan (MLS) qui, avec le Mouvement justice et égalité (MJE), se bat contre le gouvernement de Khartoum, risque de nuire aux négociations de paix d'Abuja.
"Les deux diplomates américains vont rencontrer Minni (Arko) Minawi, un leader de faction du MLS pour le pousser à assister à la prochaine réunion des négociations de paix et lui faire comprendre qu'il ne peut résoudre ce conflit par les armes," a déclaré M.
Zoellick lors d'une conférence donnée conjointement avec le Premier vice-président du Soudan Silva Kiir Mayardit, qui occupe aussi le poste de président du Sud Soudan.
M.
Zoellick a aussi déclaré que les querelles entre les rebelles ont contribué à la dégradation de la sécurité dans la région de l'ouest du Darfour, où deux guerres civiles ont tué 180.
000 personnes et déplacé deux millions d'autres.
Cet officiel américain se trouve au Soudan pour tenter de soutenir l'accord de paix sud-soudanais et de renforcer l'instauration de la paix au Darfour et au Soudan oriental.
Les négociations de paix sur le Darfour sous la médiation de l'UA doivent reprendre le 20 novembre à Abuja.

12 novembre 2005 15:00:00




xhtml CSS