Des dirigeants de la CEDEAO en Gambie pour une médiation dans la crise post-électorale

Banjul, Gambie (PANA) - Des dirigeants de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sont attendus à Banjul, en Gambie, ce mardi pour des négociations avec le président sortant, Yahya Jammeh, pour le persuader de quitter le pouvoir après sa défaite à l'élection présidentielle du 1er décembre.

La radiotélévision nationale gambienne a annoncé lundi soir que cette délégation conduite par la présidente libérienne, Ellen Johnson-Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, comprenait le président nigérian, Muhammadu Buhari, le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma et le président guinéen, Alpha Condé.

Le président Jammeh a d'abord reconnu sa défaite face au leader de l'opposition Adama Barrow avant de rejeter les résultats en affirmant que des "anomalités inacceptables" avaient entaché le processus électoral.

M. Barrow a remporté 222.708 voix (43,29 pc) contre 208.487 (39,6 pc). Un troisième candidat, Mama Kandeh, a obtenu 89.768 voix (17,1 pc).

La CEDEAO, le Conseil de Sécurité de l'ONU, l'Union africaine, l'Union européenne et les Etats-Unis ont condamné le revirement de M. Jammeh et lui ont demandé de se retirer.
-0- PANA MSS/MA/FJG/JSG/IBA 13déc2016

13 décembre 2016 11:14:36




xhtml CSS