Des Réunionnais s'indigent contre le racisme dans la police

Saint-Denis- La Réunion (PANA) -- Un comité contre le racisme constitué de personnalités réunionnaises de tous horizons, a demandé ce jeudi, au ministre français de l'Intérieur, Dominique de Villepin, d'intervenir à la suite des "violences policières" dont ont été victimes, selon lui, deux Réunionnais à Paris.
Le "Comité outre-mer contre le racisme", composé notamment de l'évêque de La Réunion Mgr Gilbert Aubry, de médecins, d'avocats, du maire de Saint-Paul (Ouest de l'île) Alain Bénard et de responsables associatifs, dénonce dans un courrier au ministre français de l'Intérieur, des "événements graves survenus récemment et liés à des réactions racistes" de la part de policiers.
Il relate notamment, le cas d'un jeune steward réunionnais, Patrick Mourouvin, travaillant sur British Airways, qui a subi des "violences policières" début mai pour un "délit de faciès" lors d'un contrôle.
"Il a dû subir une intervention qui pourrait laisser des séquelles", selon le courrier du comité.
Le comité évoque également, l'affaire d'un autre Réunionnais, Jean-Luc Fatol, 40 ans, vivant à Meulun (Yvelines), en "phase finale d'un cancer" et qui a été "tabassé et envoyé à l'hôpital" par des policiers, le 31 mai, pour avoir voulu s'interposer entre ces derniers et son fils, lors d'une interpellation.
"Nous sommes tout à fait conscients des difficultés des métiers de la sécurité publique, mais nous refusons que nos concitoyens deviennent la cible de personnages qui n'y ont pas leur place", a conclu le comité.
Mardi, le steward réunionnais souffrant des séquelles physiques de son arrestation s'est exprimé dans une interview au Journal de l'Ile.
"Je revis les coups et l'humiliation au quotidien.
Et ce que je vois autour de moi, me replonge systématiquement dans ma propre histoire.
A côté de chez moi, il y a un square où je vais de temps en temps m'aérer avec ma compagne.
Il suffit d'observer l'attitude des policiers envers les jeunes qui fréquentent le lieu, pour se persuader que ce qui m'est arrivé peut se reproduire à tout moment» a-t-il déclaré.

10 juin 2004 21:45:00




xhtml CSS