Des Africaines soutiennent la candidature de Mme Dlamini-Zuma à la tête de la Commission de l’UA

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) – Le réseau Femmes Africa Solidarité (FAS), regroupant près de 50 organisations féminines, a apporté mercredi à Addis-Abeba, en Ethiopie, son soutien total à la candidature de la Sud-africaine Nkosozana Dlamini-Zuma à la présidence de la Commission de l’Union africaine.

"Mme Dlamini-Zuma a apporté une contribution décisive dans la défense de la parité hommes/femmes aux postes des commissaires de l’UA. Elle a  également pris une part active dans l’adoption du Protocole sur les droits en Afrique. Nous sommes convaincues que son élection à la tête de la Commission fera avancer la cause des femmes", a déclaré la directrice exécutive de FAS, Bineta Diop.

Elle a précisé dans un entretien accordé à la PANA que le soutien à l’ancienne ministre sud-africaine des Affaires étrangères ne signifiait nullement une remise en cause du bilan du président sortant de la Commission de l’UA, le Gabonais Jean Ping.

"Nous soutenons Mme Dlamini-Zuma non qu’elle soit une femme, mais parce que nous sommes convaincues que ses qualités seront un atout pour notre organisation. Son élection va permettre une meilleure prise en compte de la moitié du continent dans les préoccupations de développement. Elle a montré un leadership que nous souhaitons qu’elle mette au service de notre continent", a-t-elle ajouté.

Les chefs d’Etat et de gouvernement, qui se réuniront du 28 au 30 janvier dans la capitale éthiopienne, devront départager Mme Dlamini-Zuma et M. Ping, qui justifie sa candidature à un nouveau mandat de 4 ans par son bilan et sa volonté de poursuivre l’œuvre entamée.

Les Sud-africains, quant à eux, battent campagne sur le thème du besoin de leadership à la tête de la Commission et la grande expérience de leur candidate, longtemps ministre des Affaires étrangères de Thabo Mbeki.

Les observateurs redoutaient, à la veille du  18ème Sommet dédié au renforcement du commerce intra-africain, que l’élection du président de la Commission ne tourne en duel entre francophones rangés derrière Jean Ping et anglophones soutenant Mme Dlamini-Zuma.

Le Sommet, qui sera également marqué par la désignation d’un nouveau président en exercice, procédera par ailleurs au choix du Vice-président de la Commission et au renouvellement des postes des commissaires.
-0- PANA SEI/JSG/IBA  25jan2012


25 janvier 2012 12:30:29




xhtml CSS