Des « Ecoles d’excellence » prêtes à ouvrir dès la rentrée scolaire 2016-2017 au Burundi

Bujumbura, Burundi (PANA) - Le ministère de l’Education nationale a rendu publique vendredi, une liste de six « Ecoles d’excellence » dans quatre zones géographiques distinctes du Burundi appelées à admettre, sur concours, de jeunes candidats à l’enseignement secondaire dès la rentrée scolaire 2016-2017.

Le projet faisait partie d’une série de réformes envisagées dès la prochaine rentrée scolaire pour assurer aux plus prometteurs des élèves un « épanouissement optimal », a justifié la ministre burundaise de l’Education nationale, Mme Janvière Ndirahisha.

Le choix a porté sur des « écoles mixtes à régime d’internat » qui remplissaient déjà toutes les conditions matérielles et humaines pour servir de pôle d’excellence au nouveau projet, selon toujours la ministre Ndirahisha.

Il s’agit du Lycée de Musenyi, à Ngozi, pour la région nord, du « Collège notre Dame de Gitega », pour le centre, du Lycée de Rusengo, pour l’est, du Lycée de Kiremba, pour le sud, et de deux Lycées de Ngagara, à Bujumbura, la capitale du Burundi, a-t-elle précisé.

Le coût réel de ces écoles publiques d’excellence n’a toutefois pas été porté immédiatement à la connaissance des parents intéressés par le projet.

Le gouvernement burundais subventionne, pour le moment, l’enseignement de base d’une durée de neuf ans et octroyait, de temps en temps, des «bourses d’excellence» à l’étranger aux jeunes qui sortent brillants des humanités générales.

Le Burundi dispose également d’un réseau dense d’enseignement privé de nature à répondre aux exigences de qualité des plus nantis.
-0- PANA FB/BEH/SOC 02sept2016

02 septembre 2016 14:41:17




xhtml CSS